Legardinier Gilles

Demain j'arrête ! - Gilles Legardinier




Demain j'arrête !

 

 



Résumé éditeur :
Et vous, quel est le truc le plus stupide que vous ayez jamais fait ? Comme tout le monde, Julie en a fait beaucoup. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants.
Taylor - Totalybrune:
Julie est fantasque, déjantée, complètement siphonnée, parano mais je dirais aussi qu'elle est entière. Le coup de foudre et la curiosité lui font faire des choses totalement idiotes mais elle est tellement sincère et puis c'est pour une bonne cause non ?
Je suis certaine que beaucoup de jeunes femmes vont se retrouver dans ce personnage ; d'ailleurs, elle m'a rappelé certaines réflexions que je me suis déjà faites à moi même.
Les situations sont cocasses et les répliques font mouche. J'ai appris différentes manières d'espionner mon voisin et découvert des méthodes de suicide assez surprenantes. Je n'en dirais pas plus ; je vous laisse découvrir ces petits moments.
Attention on rit mais on pleure aussi. Certains passages sont bouleversants et m'ont ému aux larmes.

A lire vraiment.
Awalie - La boite à évasion:
Pour moi c'était une vraie découverte car je n'avais rien lu de l'auteur avant...

Dès les premiers chapitres, j’ai souri… J’ai même rit (ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps avec un livre) !
Puis est arrivé le moment où "l’histoire principale" s’est mise en place… J’avoue avoir eu peur de tomber dans le pathétique, avec le stéréotype même de "la pauvre fille désespérée qui veux tellement être casée qu’elle s’invente n’importe quoi avec n’importe qui". J’ai continué ma lecture, espérant être surprise et… Bien m’en a pris !!! J’ai été surprise et ravie de ne pas juger trop vite cette histoire !

Julie est drôle et malgré ses côtés un peu foldingues, elle est très attachante. Elle nous entraine dans ses délires, ses angoisses, ses questions sur la nature humaine, sa passion grandissante pour son voisin et son amour des autres…
Elle prend conscience que sa vie n’est pas celle qu’elle aimerait et avec cet amour grandissant pour Ric, elle va finalement prendre les risques de vivre la vie qu’elle souhaite.

Rapidement, je me suis demandé comment Gilles Legardinier pouvait connaître aussi bien l’esprit des femmes ! Par moments, c’est tout simplement bluffant et à d’autres s’en est presque perturbant (il lit dans ma tête où quoi ?!).

Je me suis attachée à bien des personnages, dans ce roman qui parle avant tout d’Amour (de soi, de l’autre, des autres…), sans pour autant tomber dans le piège du guimauve et de la mièvrerie… Juste des rapports simples et vrais, avec tout ce que cela implique.

Dire que c’est une simple comédie est, à mes yeux, extrêmement réducteur… Car même si bien des situations sont cocasses et portent à sourire (et à rire), de nombreux thèmes abordés sont vraiment profonds.
De nombreux passages m’ont touchée en plein cœur !
Parmi eux, un qui me "parle" beaucoup :
« Il faut tout espérer, au risque d’être déçu. Il faut tout éprouver au risque d’être blessé, tout donner au risque d’être volé. Ce qui vaut la peine d’être vécu vous met forcément en danger. »

Avec ce roman, j’ai souri, j’ai même ri, j’ai réfléchi, j’ai pleuré, je me suis laissée emporter par une vague de douceur, de générosité, d’un brin de folie et de beaucoup d’amour…
De quoi me rappeler, une fois de plus, que chaque rencontre est importante à vivre, à condition de se donner la peine de se dévoiler, de partager et d’échanger vraiment avec l’autre. Chaque petite chose de la vie vaut la peine d’être remarquée et vécue. Il faut juste pour cela prendre le risque de vivre !^^

Gilles Legardinier me souhaitait un moment plein de cœur et d’humour avec son livre et c’est ce que j’ai eu ! Et même plus encore…^^

Navrée mais je n'ai pas réussi à faire plus court 
Dans tous les cas, je le conseille vivement ce livre !!!^^
Nanou:
J’avoue que j’étais très intriguée quand j’ai appris que Gilles Legardinier se lançait dans la comédie. Je connaissais l’auteur de romans jeunesse et de deux superbes thrillers. Comment allait-il négocier ce virage à 180° ??

Avec talent, force est de le constater !!
Oui, ce livre est une comédie, où vous allez sourire, rire et même glousser, mais PAS QUE …

Ah, le gloussement de la femme le soir au fond de la couette : terrible, si comme moi, votre moitié est en train de lire un thriller palpitant : il me regarde d’un œil mi-agacé (euh, comment je me concentre sur mon thriller avec ton rire de cane ??) mi-concupiscent (euh, tu me le prêtes quand tu l’as fini ? – Bah nan, je vais le mettre sous globe et me prosterner devant chaque matin quand je me lèverai du pied gauche).
Car ce livre est un concentré de plaisir à l’état pur. Julie, l’héroïne, est très attachante, déjantée juste ce qu’il faut (quoi que des fois, elle pousse le bouchon un peu loin, la Julie) et elle m’a tout simplement donné envie de faire plus de trucs idiots dans ma vie. Et sous des dehors un peu superficiels au premier abord, elle se révèle être quelqu’un de bon et généreux. Oui, j’ai beaucoup aimé Julie ; et tout le petit monde qui gravite autour d’elle est terriblement bien croqué : on a l’impression de les connaître ou plutôt on a envie de les connaître : Oui, tous, de Xavier à Mohammed, de Sophie à Mme Roudan ; même Monsieur Calant, pour avoir le plaisir de le baffer, en personne. Bon, sauf Jade, peut-être … Ah … Jade …

Je disais plus haut que ce livre est une comédie mais PAS QUE ….car on passe du rire au serrement de cœur en quelques lignes. Une histoire à la fois légère et grave, aérienne et plus profonde. On sent que Gilles Legardinier aime à observer ses amis les humains et, je ne sais pas s’il a fait des études de psychologie ou d’anthropologie ou d’autres choses en –logie, mais je trouve qu’il a un sacré talent pour parler de la vie, tout simplement … et nous donner envie de faire quelque chose de notre vie : quelque chose de fou, quelque chose de fort, la réponse est en chacun de nous…

« Et pour finir », comme le dit si bien l’auteur, la « Legardinier’s touch » (z ‘avez vu : je suis bilingue), ces fameuses dernières pages : les remerciements : j’ai beaucoup ri, également … mais PAS QUE, là aussi.

En résumé, les fêtes de Noël approchent alors, si vous ne savez pas quoi offrir à vos amies, au lieu de la sempiternelle boîte de chocolats, offrez-leur Demain, j’arrête ! Elles vous en seront doublement reconnaissantes : non seulement elles passeront un excellent moment de lecture, mais de plus je n’ai jamais entendu dire que les livres de Gilles Legardinier avaient un effet néfaste sur la culotte de cheval !!
Sofihm- Les bonheurs de Sophie
Habituellement, je ne suis pas du tout cliente des "romans filles", de chick-lit ou autre. Pourtant je n'ai pas hésité quand j'ai lu le résumé et vu la couverture de ce livre qui s'annonçait léger et drôle. Il faut dire qu'il est signé Gilles Legardinier, auteur de polars (L'exil des anges, Nous étions les hommes) et de livres jeunesse (Prisonnier des dieux, Martin Mystère..) que j'apprécie énormément, les risques étaient donc limités.

Autant le dire tout de suite, j'ai adoré ce livre. On est loin de la chick-lit ou des romans guimauve. Sous des dehors légers, c'est bien de sentiments profonds dont il s'agit. Julie est déjantée, fofolle et inconsciente mais elle est aussi généreuse, entière et soucieuse des autres. Le genre de fille que j'adorerais avoir comme amie. Les personnages qui font partie de sa vie, amis ou non sont eux aussi très réussis et je les ai laissés à regret. J'ai souri, éclaté de rire, pesté, limite pleuré, vu des souvenirs ressurgir et j'ai aimé, énormément...

Un beau roman, écrit par un homme dans la peau d'une femme, avec une grande maîtrise de la psychologie féminine, ça en est même inquiétant ! De jolis mots, des phrases justes et touchantes qui donnent envie de vivre à fond et de dire aux gens qu'on aime qu'on les aime. Un livre doudou, que j'offrirai avec bonheur à mes amies.

Quand vous aurez terminé ce livre, n'oubliez surtout pas de lire les remerciements qui sont du concentré pur jus de Gilles Legardinier et qui ont cet étrange pouvoir de faire que les yeux me piquent systématiquement...
Une des phrases de Julie que j'aime beaucoup et qui pourrait bien être ma devise : Portez-vous bien. Aimez. Risquez. Ne renoncez jamais.
Auryn - Le petit monde d'Auryn :
Gros gros coup de coeur pour moi.

La comédie n'est pas un genre littéraire que je lis souvent. Pas que je n'aime pas, c'est simplement que ça m'attire moins que les polars ou certaines littératures blanches ou jeunesse.
Mais lorsque l'on m'a proposé de lire le dernier roman de Gilles Legardinier, je n'ai pas hésité une seule seconde. Pourtant passer du polar à la comédie, c'était plutôt risqué. Mais connaissant le sens de l'humour de l'auteur, je savais que c'était un genre qui lui irait bien. Et la lecture de ce roman me l'a confirmé.

Julie, qui serait un peu notre Bridget Jones française, est plutôt déjantée et elle a l'art et la manière de se mettre dans des situations complètement farfelues.
Elle nous fait partager ses pensées (qui sont souvent à mourir de rire), nous entraine avec elle dans ses plans "foireux". Elle ose faire les choses, même si elle a l'air ridicule, afin d'atteindre son but.
Et tous les amis qui gravitent autour d'elle sont simples et attachants, à l'image de nos amis à nous.

Ce qui m'a le plus frappé dans ce livre, c'est que l'auteur, un homme, a parfaitement su décrire la gente féminine. Nos réactions, nos pensées... il y a forcément un moment dans le livre où la lectrice peut se reconnaitre ou reconnaitre une de ses amies.

Un livre rempli d'humour (j'ai même eu plusieurs fous rires pendant la lecture), mais aussi de sagesse car certaines pensées ou citations des personnages (et de l'auteur dans ses remerciements) nous invitent à la réflexion.
J'ai passé un très agréable moment avec ce livre et j'en ressort avec une énergie renouvelée. Et finalement je vais peut-être faire comme Julie : oser faire les choses afin d'atteindre mes objectifs.

 

 

Demain j'arrête ! Parution Novembre 2011. Éditions Fleuve noir
Parution avril 2013, éditions Pocket
 Du même auteur : Biographie, chronique, interview
 

 
Go to top