Harper Jane

Canicule - Jane Harper



Canicule

 

 

Coup de coeur



Canicule - Jane HarperRésumé éditeur :

Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l’Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.
Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l’arme contre soi-même ? C’est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d’enfance, n’a aucune raison d’en douter. S’il n’y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste :
"Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles…"
Revenir à Kiewarra est la dernière chose dont Aaron a envie. Trop vives sont encore les blessures de son départ précipité des années auparavant. Trop dangereux le secret qu’il a gardé pendant tout ce temps. Mais Aaron a une dette, et quelqu’un a décidé que le moment est venu de la payer…
 
L'avis de Delphine :
Le roman s’ouvre avec un premier chapitre percutant, poignant et sombre, les corps d’une famille d’agriculteurs sont retrouvés sans vie. Meurtres /suicides, difficile de donner la véritable raison de ce coup de folie à part cette satanée sécheresse qui ruine complétement la petite ville de Kiewarra, mais est-ce vraiment si simple que ça ?

Kiewarra nous attire comme un aimant, nous sommes très rapidement happés par cette bourgade et ses habitants, comment peut-il y avoir un crime aussi crapuleux dans une si petite agglomération ?

Ici, tout avance au rythme des moissons, des sécheresses et de la chaleur étouffante, les gens prennent encore le temps de vivre ou de survivre, c’est selon.
Canicule est une tranche de cette vie que nous partageons avec eux, ici pas d’événements grandioses, juste des gens ordinaires que nous pourrions croiser dans la rue. Des gens qui comme partout ont leurs secrets et qui réagissent avec leur cœur et selon leurs affinités.

Et pour mettre un coup de pied dans cette fourmilière, Jane Harper fait intervenir un policier très particulier venu au départ pour le père de son ami, il va, sur la demande de celui-ci, mettre son nez dans les affaire de Luke Hadler. Aaron Falk a lui aussi un passé plus que lourd avec cette ville et il ne peut s’empêcher de penser que, peut-être, les événements de la ferme Hadler ont quelque chose à voir avec ceux qui l’ont poussé a quitté la ville avec son père il y a plusieurs années de cela.
Dans ses recherches, il fait la connaissance de Raco, le nouveau filc local, et leur duo fonctionne à merveille.

Jane Harper a créé des personnages attachants, qu’on a très envie de revoir d’ailleurs, des gens normaux, ici pas de tueur en série surdoué, pas de super flic sans faille qui trouve la solution tout de suite, non, ici, la résolution de l’affaire va prendre du temps, petit à petit, ils vont creuser et déterrer pas mal de choses que certaines personnes auraient préféré ne pas voir resurgir, jusqu’à une fin qu’on ne voit pas venir !

Canicule est un roman parfaitement maîtrisé du début à la fin, Jane Harper signe un formidable premier roman !


L'avis de Montse :
Je ne sais pas si vous avez déjà eu cette impression en commençant les premières pages d’un livre, celle de sentir que vous avez là une histoire qui va vous captiver, d’être totalement immergé au moment même où vous le commencez, une impression de bien-être et d’aspiration. C’est exactement ce que j’ai ressenti en ouvrant Canicule.
Et j’avoue que la suite a tenu toutes ses promesses.

Nous faisons la connaissance d’Aaron dans des circonstances tragiques, l’enterrement de son ami d’enfance et de sa famille. Cela va raviver pour cet homme de nombreux souvenirs. Il faut dire qu’il n’est pas le bienvenu dans la petite ville où il a grandi et qu’il a quitté alors qu’il n’était encore qu’un adolescent. L’histoire d’Aaron va rajouter beaucoup de mystère à toute cette histoire.

Nous aurons, d’un côté, le crime commis par Luke Adler qui enflamme toute la communauté et de l’autre le passé d’Aaron et de Luke enfants. L’occasion pour l’auteure d’effectuer des flashback entre passé et présent.
Les deux intrigues s’entremêlent habilement et on tout autant hâte de découvrir le fin mot de l’histoire pour les deux.

L’action se situe dans un village où tout le monde se connaît et qui subit de plein fouet les ravages de la canicule. Jane Harper retransmet parfaitement bien l’ambiance qui s’en dégage tant au niveau des personnages que des conditions climatiques.

Si vous aimez les intrigues dont les sources sont enfouies dans le passé et les secrets avec des personnages attachants ou, à contrario, énervants, alors vous allez adorer plonger dans la Canicule imaginée par Jane Harper.
Canicule - Parution janvier 2017 - Éditions Kero
 

 

 

Go to top