Goddard Robert

Les Mystères d'Avebury - Robert Goddard




Les Mystères d'Avebury

 

 




 



Les Mystères d'Avebury - Robert GoddardRésumé Editeur :
Été 1981, Wiltshire. Assis à la terrasse d'un café, David Umber est témoin d’un fait divers. Sur la place du village, trois jeunes enfants accompagnés de leur baby-sitter sont victimes d’une agression. Tamsin, deux ans, est enlevée par un homme qui s’enfuit à bord d'un van. Tout se passe en quelques secondes. David, comme les deux autres témoins de la scène, n’a pas le temps de réagir.
Printemps 2004. Prague. Après une histoire d’amour avortée avec la baby-sitter des enfants, David est contacté par l’inspecteur-chef Sharp, chargé à l’époque de l’enquête. Hanté par cette affaire, celui-ci lui demande de l’accompagner en Angleterre pour essayer de faire toute la lumière sur la disparition de Tamsin. Alors que les deux hommes reprennent un à un tous les faits, de nouvelles questions se posent sur la configuration des lieux, sur les témoins, sur la personnalité des victimes. Le drame cache encore ses secrets et ce nouvel éclairage risque d'être meurtrier.

L'avis de Taylor :
Le roman s'ouvre sur une scène brutale, l'enlèvement d'une enfant de deux ans sous les yeux de témoins médusés. Vingt-trois ans plus tard, le policier chargé de l'enquête retrouve un des témoins de l'époque pour finir le travail après avoir reçu une lettre anonyme lui enjoignant de le faire.

C'est ainsi que la boite de Pandore va être ouverte. David se sent coupable du suicide de sa femme, qui était la nounou de l'enfant enlevée. Pour se racheter, il va accepter la proposition. Il est loin d'imaginer que les apparences ne sont pas si trompeuses que ça.

A force de dérouler la pelote, David comprend que la situation dans laquelle se trouve tous les personnages du roman ont pour origine des non dits, des cachotteries et que de nombreux drames auraient pu être évités.

C'est le premier roman de Robert Goddard que je lis mais ce ne sera surement pas le dernier, j'ai beaucoup aimé le style, les chapitres courts, les nombreux rebondissements. Il est très difficile de le lâcher avant de connaitre le dénouement.

Après tout, le lecteur aussi veut percer Les Mystères d'Avebury.


L'avis de Montse :
L’été 1981 a changé à tout jamais la vie de David Umber et des autres protagonistes de cette histoire et notamment de la famille Hall.
Tout aurait pu être totalement différent sans l’enlèvement de la petite Tamsin que personne n’a jamais revue. Un crime resté impuni et sans explication et qui hante toujours les témoins.
23 ans plus tard, l’inspecteur Sharp, pourtant à la retraite, entraîne David à la poursuite de la vérité. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne seront pas au bout de leurs surprises.

C’est toujours un plaisir d’ouvrir un livre de Robert Goddard. Sa manière de nous raconter ses histoires est toujours aussi passionnante et prenante. Il sait insérer les bons rebondissements aux moments clés afin de ne pas perdre l’intérêt du lecteur.
On est totalement pris dans son intrigue avec des personnages qui valent le détour.
La conclusion est des plus surprenantes, je n’ai jamais, ne serait-ce qu’effleurer cette solution au cours de ma lecture.

Robert Goddard confirme encore une fois (si cela était encore nécessaire), son talent pour nous livrer de belles histoires qui tiennent en haleine du début à la fin.


Les Mystères d'Avebury, parution mai 2017 - Éditions Sonatine 

 

Go to top