Loubry Jérôme

Les chiens de Détroit - Jérôme Loubry


Les chiens de Détroit

 

 


 

 

Les chiens de Détroit - Jérôme Loubry

Résumé éditeur :
Détroit a perdu ses repères. Ses habitants l'abandonnent. Ses enfants disparaissent.
2013, à Détroit. Cette ville qui a été la gloire de l’Amérique n’est plus qu’une ruine déserte, un cimetière de buildings. Cette nuit-là, la jeune inspectrice Sarah Berkhamp mène le groupe d’intervention qui encercle une maison et donne l’assaut. Mais aucun besoin de violence, le suspect attend, assis à l’intérieur. Il a enlevé cinq enfants. Et il est sans doute le Géant de brume, le tueur insaisissable qui a laissé derrière lui sept petits corps, il y a quinze ans. Alors pourquoi supplie-t-il Sarah : « Aidez-moi… » ?
L’histoire s’ouvre donc avec l’arrestation du coupable. Et pourtant, elle ne fait que commencer. À Détroit, personne n’est innocent…

 

L'avis de Montse :
Comme le laisse présager la 4ème de couverture, la construction de ce roman est originale car elle commence par l’arrestation du coupable, le Géant de brume, pour revenir ensuite sur les différents faits qui ont conduits à cette arrestation. Un premier chapitre musclé qui donne le ton.

Le roman est ensuite divisé en trois parties.
La première concerne plus particulièrement Stan, un des deux flics qui va nous accompagner dans cette aventure. C’est lui qui était chargé de l’affaire quinze ans plus tôt. Une enquête qui l’a marqué à vie et dont il ne s’est jamais remis.
La seconde partie concerne Sarah. Une enquêtrice qui a le vent en poupe mais dont la vie personnelle est un vrai chaos.
La troisième est pour le Géant de brume. Un nom si poétique pour un criminel tueur d’enfants qui vient des contes et légendes du Moyen-âge mais qui, ici, est on ne peut plus réel.

Indépendamment du déroulement de l’enquête pleine de rebondissements, ce sont les personnages qui sont au cœur de cette histoire. Trois personnages profonds et puissants qui nous font réagir à différents niveaux. Nous allons les suivre avec passion et angoisse tout du long.

De plus, l’atmosphère qui se dégage de la ville de Détroit en perdition (personnage à part entière du roman) rajoute encore à cette ambiance étouffante et pesante, un air de désolation plane.

Traiter du meurtre et de la disparition d’enfants n’est jamais chose facile mais Jérôme Loubry y réussit parfaitement et ne va jamais dans la surenchère ce qui est très appréciable.

La fin est de toute beauté, les surprises s’enchaînent et nous laissent bouche bée surtout quand on découvre les effroyables motivations du tueur…

Les chiens de Détroit est vraiment une réussite à tous les niveaux, personnages, ambiance, rythme, rebondissements, tout y est !
Bref un gros coup de cœur !!!

L'avis de Delphine :
300 pages de pur bonheur ! Voilà ce que vous réserve Les chiens de Détroit.
Jérôme Loubry place son intrique dans une ville où tout s'écroule, où chaque endroit où vous posez les yeux révèle la misère, le naufrage industriel touche tout le monde et chacun se bat pour sauver le peu qui lui reste.

Il n'a pas besoin d'en faire trop, pour beaucoup Détroit est l'image même d'une ville à la limite du désespoir, ajoutez à cela la pluie, la brume, le froid qui s'engouffre sous les vêtements et nous fait frissonner tant l'atmosphère de ce roman est parfaitement rendue.
J'ai adoré cette noirceur épaisse et sinistre qui associée à une vieille légende donne une ambiance terriblement oppressante.

Découpé en trois parties, chacune nous permet de faire connaissance avec les personnages torturés, abîmés, tous superbement travaillés. Jérôme Loubry a réussi, un peu à la façon de Patrick Graham, à nous toucher avec ses personnages les plus sombres, une certaine compassion qui fait qu'il faut que l'on sache, on ne peut pas vraiment croire ce que les preuves nous apportent comme information, mais ce que nous allons apprendre est tellement loin de ce que l'on a pu imaginer qu'à la fin, on reste abasourdis par ce dénouement.

Il y a bien longtemps que je n'ai plus été chamboulée par un roman aussi noir. J'ai terminé le livre d'une traite, le temps et ce qu'il y avait autour de moi n'existaient plus, je crois même que j'ai lu un chapitre complet en apnée, oui, je n'étais plus chez moi à lire mon roman tranquillement installée dans mon canapé, mais à Détroit sous la pluie avec Stan et Sarah.

Quand on sait que Les chiens de Détroit est le premier roman de Jérôme Loubry, on attend le second avec énormément d'impatience.

Les chiens de Détroit - Parution octobre 2017 – Éditions Calmann-Lévy 

 

 Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview

 

 

 

Go to top