Ahlborn Ania

Que le diable soit avec nous - Ania Ahlborn

 

 

Que le diable soit avec nous

 







Que le diable soit avec nous - Ania Ahlborn

4ème de couverture : Un conte horrifique où la violence et la folie affleurent à chaque page...
Deer Valley, Oregon. Le jeune Jude Brighton a disparu depuis trois jours. Les autorités commencent à perdre espoir, et la thèse d'une fugue laisse progressivement la place à des hypothèses plus inquiétantes. Malgré son jeune âge, Steve Clark, le meilleur ami de Jude, est bien conscient de cela. Grand fan de séries policières, il sait que chaque minute qui passe est capitale. D'autant plus que ce drame n'est pas le premier à frapper Deer Valley. Un jeune garçon a été retrouvé mort dix ans plus tôt, son corps atrocement mutilé. Sans oublier tous ces animaux domestiques disparus sans laisser de trace... Lorsque Jude réapparaît de façon tout à fait inattendue, tous pensent que la vie va reprendre son cours. Mais Steve se rend vite compte que quelque chose ne va pas. Et si le garçon qui était mystérieusement ressorti des bois n'était pas vraiment Jude ?


L'avis de Delphine :
En terminant ce roman, je me suis longtemps demandé ce qui me manquait dans cette histoire et finalement, je crois que j'ai trouvé. Naturellement, j'ai lu l'histoire de Steve comme un conte d'horreur, un enfant disparaît, et en réapparaissant, il ne semble plus être lui, qu'est-ce qui s'est passé ?
Bien sûr, c'est avant tout une histoire sur le mal absolu, ce qui rôde autour de ce village n'a pas de nom, on a même beaucoup de mal à lui donner une forme, mais c'est aussi une très belle histoire sur l'amour et l'amitié et c'est ce côté qui m'a perturbée.
Jusqu'où êtes-vous prêt à aller pour sauver/protéger ceux que vous aimez ?

Que le diable soit avec nous se divise en trois parties. La première où nous faisons connaissance avec Steve, jeune garçon à l'esprit différent qui mélange souvent la réalité avec les ombres et des choses qu'il pense apercevoir. Il n'a qu'un seul ami, son cousin Jude, alors quand celui-ci disparaît dans la forêt, Steve est peut-être le seul qui est prêt à tout pour retrouver son ami, même à s'enfoncer dans les bois et faire face à ce qui s'y cache…

C'est dans la deuxième partie que le mal va prendre racine, on remonte de quelques années en arrière, on fait connaissance de nouveaux personnages, on est épouvanté devant ce qui prend naissance sous nos yeux, on est captivé au point de parfois oublier de respirer.
Il y a un petit côté Stephen King dans cette partie qui est tout simplement magistrale !

La dernière partie verra la fin, ou non, de l'histoire. Enfin, tous les protagonistes sont en place, chacun va avancer ses pions petit à petit pour ne pas éveiller les soupçons des autres et, au final, quand vous pensez que tout est limpide, Ania Ahlborn vous retourne comme une crêpe pour vous laisser estomaqué parce que pendant tout ce temps, elle nous a baladé entre réalité et surnaturel sans que jamais on ne se pose aucune question...

Que le diable soit avec nous est un excellent roman et Ania Ahlborn une auteure dont il faut retenir le nom !


L'avis de Montse :
Ania Ahlborn nous propose un roman surprenant, un mix entre thriller et fantastique, voire un petit zeste d’horreur.
Elle nous présente surtout un petit garçon, Steve, âgé de 10 ans, des plus attendrissants. Son bégaiement et sa façon de répéter les mots lorsqu’il est nerveux font de lui un paria auprès des autres enfants. Comme si cela ne suffisait pas, sa famille est loin de le soutenir, quant à son beau-père, il est tout simplement abject, immonde... et je m’arrête là, car je risquerais de verser dans la vulgarité le concernant…
Son seul ami est aussi son cousin, Jude, de deux ans son aîné. Vous comprenez alors son énorme désarroi lorsque Jude ne rentre pas…

Ania Ahlborn joue avec nos peurs et les apparences. Pendant toute notre lecture, on oscillera dans un entre-deux mettant en doute ce qui nous est raconté ou bien le croyant fermement. Et l’auteur se révèle vraiment très forte à ce jeu là.

Difficile d’en dire plus sans risquer de spoiler le roman mais sachez tout de même que cette lecture est addictive. Divisée en trois parties, la deuxième vous procurera bien des frissons. Quant à l’épilogue, il vous donnera à réfléchir encore quelque temps après l’avoir fini.

Que le diable soit avec nous est une histoire efficace qui risque fort de vous troubler.


Que le diable soit avec nous - Parution février 2018. Editions Denoël -  Collection Sueurs froides
Traduction : Samuël Sfez



 
Go to top