Rhys Rachel

Une vie meilleure - Rachel Rhys

 

 

Une vie meilleure

 







Une vie meilleure - Rachel Rhys

4ème de couverture : Juillet 1939, Lilian Shepherd, vingt-cinq ans, embarque sur un paquebot à destination de l'Australie, laissant derrière elle un pays sur lequel plane l'ombre de la guerre. Le navire est rempli de passagers venus d'horizons les plus divers, mais tous partagent un désir commun : repartir de zéro sur ce nouveau continent. Pour une jeune femme à l'existence plutôt terne jusqu'alors, c'est un voyage magique. Il y a un orchestre à bord, des bals costumés pour tous, et Lily n'a de comptes à rendre à personne. Elle découvre à chaque escale des lieux qui n'étaient pour elle que des noms mythiques - Naples, Le Caire, Ceylan - et se lie avec des passagers qui, d'ordinaire, n'auraient pas daigné la regarder. Des amitiés se tissent, des amours naissent... Mais les paillettes peuvent cacher de lourds secrets, et Lily s'aperçoit peu à peu qu'elle n'est pas la seule à fuir son passé. Dans ce microcosme où les normes sociales sont bouleversées et où l'imminence de la guerre renforce les préjugés, tous les éléments sont réunis pour que le rêve tourne au drame... Une chose est sûre, la vie de Lily s'en trouvera changée à jamais.

L'avis de Delphine :
Ce livre est une magnifique découverte, tant par la plume de l'auteure que par la richesse de son histoire.
Le premier chapitre nous donne un aperçu sur ce que sera la fin du voyage, à partir de là, nous allons tenter de décrypter tous les détails qui pourraient nous donner des idées sur qui, quoi, comment... Mais avant ça, nous avons un long, très long voyage à faire.

En compagnie de Lily, nous embarquons à bord d'un paquebot pour un voyage de cinq semaines. Cinq semaines de dépaysements et de découvertes, de balades au rythme des escales, de soirées dansantes, de bals costumés… Mais petit à petit, cette joie que l'on peut ressentir au départ va laisser place aux interrogations concernant cette nouvelle vie en Australie, à cette guerre qui menace l'Europe et, surtout, nous découvrons que tous les passagers fuient quelque chose.
Plus le voyage avance plus l'espace se confine, les cabines deviennent étroites, l'air chaud est presque irrespirable, on tourne en rond et on en deviendrait presque claustrophobe.
Bien sûr, Lily a fait des rencontres, que ce soit à sa table en classe économique ou sur le pont lors des ballades avec ce mystérieux couple, qui voyage en 1ère, mais qui ne se sent bien qu'en compagnie de la jeune femme et de ses amis.

Rachel Rhys a créé une intrique, mais aussi des personnages attachants, horripilants, et même inquiétants. Un paquebot est peut-être très grand, mais quand l'ennui et les ragots s'invitent au voyage, tout peut très vite tourner au drame !
Roman d'aventures sur fond historique avec une pointe de polar, Une vie meilleure est le roman parfait pour vous évader.


L'avis de Montse :
Quelle jolie parenthèse que cette traversée de l’Angleterre à l’Australie. En compagnie de Lily, nous allons découvrir de nombreux pays et la vie à bord d’un paquebot.

Mais Une vie meilleure est avant tout l’histoire de tous ces passagers qui semblent tous avoir de lourds secrets. Ils vont vivre en vase clos pendant cinq semaines avec toutes les tensions que cela peut comporter et supporter de plus l’extrême chaleur à laquelle ils ne sont pas habitués.
D’autant plus que sur ce bateau, toutes les classes sociales sont confondues. Alors certes, les passagers ne bénéficient pas tous du même traitement mais ils peuvent circuler librement dans le bateau et le mélange se fait donc naturellement.
Différentes nationalités sont également présentes et à l’aube de la deuxième guerre mondiale, les divergences d’opinion sont exacerbées.

Comme je le disais plus haut, tous semblent avoir des choses à cacher et nous allons, bien entendu, les découvrir au fur et à mesure. Certains secrets semblent presque anodins alors que d’autres sont beaucoup plus graves...

Le récit alterne légèreté (les passagers souhaitent s’étourdir, oublier le monde extérieur) et gravité (la guerre va t-elle être déclarée, chacun tente de faire bonne figure et de dissimuler au mieux ses secrets…). Et ce mélange fonctionne parfaitement bien avec en plus une petite dose de suspense très agréable.

La fin m'a fait l'effet d'une bombe car je ne m'y attendais pas. Pourtant, quelques indices habilement distillés m'avaient légèrement mis sur la piste mais je n'ai pas cherché aussi loin.
L’auteure a eu, de plus, la bonne idée de faire une sorte d’épilogue qui nous permet de savoir ce que sont devenus certains personnages après la traversée et qui clôt parfaitement bien le roman.

Des personnages intéressants et variés dans un contexte particulier font de cette vie meilleure une histoire que l’on prend vraiment plaisir à lire.

Une vie meilleure - Parution janvier 2018. Editions Denoël 
Traduction : Mélanie Trapateau



 
Go to top