Ashdown Isabel

Juste avant la nuit - Isabel Ashdown

 

 

Juste avant la nuit

 







Juste avant la nuit - Isabel Ashdown

4ème de couverture : Lors des funérailles de leur mère, Jess retrouve sa sœur Emily, perdue de vue depuis près de quinze ans. Elle lui propose de venir habiter chez elle et son mari, James, dans leur maison de l’île de Wight. Le soir du Nouvel An, le couple part faire la fête et laisse Emily avec leur bébé, Daisy. Lorsqu’ils rentrent, au petit matin, la police est là. Daisy a disparu. Le cauchemar commence. Bien vite, le commissaire Jacobs, en charge de l’enquête, relève des incohérences dans les récits des uns et des autres. Entre secrets et mensonges, les relations entre les protagonistes se fissurent peu à peu au cours d’un huis clos éprouvant. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

Quand il s'agit de la disparition d'un enfant, le lecteur aborde l'histoire différemment, toutes nos émotions sont à vif, on est à l'affût du moindre détail qui pourrait nous donner des informations sur qui, quoi, pourquoi et surtout comment va l'enfant ?

Isabel Ashdown ajoute à cela de vilains secrets de famille qui ont fait beaucoup de dégâts, on découvre les proches de la petite Daisy, on partage leur inquiétude et leur angoisse, mais plus on avance dans l'histoire, plus on devient méfiant, tous les protagonistes ont quelque chose à cacher et l'enquête en cours va faire resurgir des choses qu'ils auraient certainement préféré oublier.

Au petit jeu des rebondissements, il faut avouer que l'auteur nous réserve bien des surprises, non seulement, elle a su créer une galerie de personnages aussi attachante que douteuse, mais la surprise arrive au milieu du livre, un fait que personne n'a vu arriver et surtout pas nous...

À partir de là, les choses vont petit à petit se révéler, même si tout tourne autour de l'enlèvement de cette petite fille, la relation entre les deux sœurs va énormément occuper nos esprits, on remonte le temps pour les suivre à l'école, avec leurs ami(e)s. Une relation pas toujours très saine et souvent, on sera aux côtés de l'une pendant que la seconde prendra plaisir à manipuler l'autre, puis arrivera le jour qui a tout fait basculer.

Un style vif et très plaisant, des personnages parfaitement crédibles, des secrets, de la manipulation, de la folie et une fin tout à fait inattendue.
Juste avant la nuit a vraiment tout pour nous faire passer quelques nuits blanches !


Juste avant la nuit - Parution mars 2018. Editions Cherche Midi
Traduction : Florianne Vidal



 
Go to top