Sandrel Julien

La chambre des merveilles - Julien Sandrel




La chambre des merveilles

 





La chambre des merveilles - Julien SandrelRésumé éditeur :
Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet. Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie. Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait. Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

Lorsque j’ai vu ce roman sur le site des éditions Calmann-Lévy, c’est tout d’abord sa couverture aux tons chatoyants qui m’a attirée. Après avoir lu la quatrième de couverture, je me suis dit ouille, l’histoire a quand même l’air très triste et dure mais il a continué à me faire de l’œil.
J’ai donc sauté le pas en me préparant à pleurer pendant ma lecture. Et au final, oui, j’ai eu les larmes aux yeux mais j’ai beaucoup plus souri, voire même ri tout au long de roman.

L’histoire que nous raconte Julien Sandrel est bouleversante mais aussi drôle et lumineuse. Elle est d’une tendresse absolue.
Les péripéties de Thelma pour essayer de faire réagir son fils malgré le coma sont à mourir de rire.
Le personnage de Thelma est vraiment touchant, le coma de son fils va lui faire prendre conscience de sa propre existence, de ce qu’elle a vraiment envie de faire, cela va la transformer complètement. On n’a qu’une envie, la soutenir dans ses expériences et lui apporter toute l’aide nécessaire.
N’oublions pas pour autant, mamie Odette et son humour décapant !

Certains chapitres sont consacrés à Louis et à ses ressentis alors qu’il est dans le coma. C’est beau et émouvant.

Julien Sandrel en profite également pour rendre un très bel hommage au personnage hospitalier à travers le personnage de Charlotte, une des infirmières qui s’occupe de Louis.

Quelques passages, certes, un peu convenus, des rencontres trop faciles, des hasards bienvenus… mais vous savez quoi, on s’en fiche, car ça fait un bien fou !

Franchement, un très beau roman plein d’espoir, de lumière, d’amour. Cette chambre des merveilles est puissante et forte.

La chambre des merveilles - Parution mars 2018. Editions Calmann-Lévy - Editions de l'Epée

 

Go to top