Barton Fiona

La coupure - Fiona Barton



La coupure 

 

 


 

 

 

La coupure - Fiona Barton

Résumé éditeur :
Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d'un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n'y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer. Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses. Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c'est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais. Quant à Kate, journaliste de renom et avide d'une bonne story, elle flaire là le premier indice d'une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches. Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées... Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.

Dans La veuve, Fiona Barton explorait l'une des plus grandes peurs pour des parents, la disparition d'un enfant.
Avec La coupure, l'auteur va rejouer avec nos angoisses et nous propose une histoire particulièrement sophistiquée. En partant de quelques phrases qui auraient pu passer inaperçues, elle va, avec l'aide de Kate Waters et l'inspecteur Sparkes, deux personnages rencontrés dans La veuve, remonter la piste d'un enfant disparu.

Un récit qui se fait à plusieurs voix, chaque fois, l'histoire d'une femme meurtrie, chacune de façon différente. Fiona Barton a su étoffer leurs vies, ajouter des événements marquants qui, une fois rassemblés, forment une histoire parfaitement maîtrisée.
Kate Waters est la chef d'orchestre de cette enquête, elle a su voir ce qui pouvait se cacher derrière la macabre découverte, remonter la piste, fouiller beaucoup plus loin, déterrer les vieux secrets, poser les bonnes questions, pour mettre un point final à une histoire vieille de plus de quarante ans.
Mais comme toujours, quand on gratte un peu la surface, beaucoup de choses peuvent être mises à jour et des dommages collatéraux ne sont pas à exclure, le temps ne met pas du tout les coupables à l'abri.

Une fois de plus, Fiona Barton a créé un récit captivant, elle prend son temps, explore toutes les pistes, chaque réponse apportera un nouveau mystère, des personnalités vont se révéler. On se passionne très rapidement pour les différentes histoires vécues par ces femmes, on découvre avec stupeur toutes les épreuves qu'elles ont traversées. On se demande ce qui peut les relier, puis, petit à petit, on entrevoit un final un peu fou, mais pourtant plausible.

On retrouve dans ce roman beaucoup de similitudes avec La veuve, le style de Fiona Barton, bien sûr, cette indolence qui donne une impression de faux rythme, mais qui nous donne assez de matière pour rester scotchés aux pages et, surtout, le personnage de Kate Waters qui a pris beaucoup d'ampleur et qu'on aurait beaucoup de plaisir à retrouver dans des prochaines enquêtes !

La coupure - Parution septembre 2018, Fleuve Editions 
Traduction : Séverine Quelet

Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview


 

Go to top