Jun Cai

La rivière de l'oubli - Cai Jun



La rivière de l'oubli 

 

 


 

 

 

La rivière de l'oubli - Cai Jun

Résumé éditeur :
Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune et brillant professeur, est suspecté d'avoir assassiné une lycéenne. Quelques jours après, il est poignardé près de l'école, dans une usine désaffectée. Neuf ans plus tard, le mystère s'épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts. La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l'oubli pour se réincarner et se venger ?

Voici un roman très différent de ce que je peux lire actuellement. Tout d'abord, déstabilisée par la multitude de personnages dont les noms sont quelque fois de prononciation similaire, il a fallu que je m'habitue au style. En effet, la culture asiatique est faite d'us et de coutumes et les gens ne s'adressent pas les uns aux autres comme nous pouvons le faire en Europe. Les dialogues peuvent parfois paraitre un peu guindés, mais on s'y fait.

Dans ce roman, on plonge dans le coeur de la Chine et de la culture bouddhiste : la vie après la mort et la réincarnation sont les pierres angulaires de l'histoire. On flirte entre l'enquête policière, la poésie et la philosophie. La rivière de l'oubli nous fait voyager dans le temps et nous offre une immersion totale dans ce pays.

Le meurtre du début est bien évidemment un fil rouge car de nombreuses pistes s'ouvrent aux enquêteurs et même le lecteur peut en perdre son chinois. Les rebondissements sont inattendus et la fin également. Petit bémol pour les quelques longueurs et répétitions mais cela n'entache en rien la qualité de l'histoire.

Cai Jun est très connu dans son pays avec quelques 13 millions de livres vendus et avec ce premier roman traduit en France, il va pouvoir se faire connaitre du public français.

La rivière de l'oubli est un roman pour frissonner, voyager et ouvrir son esprit à d'autres cultures et coutumes. Une belle découverte pour moi.

La rivière de l'oubli - Parution septembre 2018, XO Editions 
Traduction : Claude Payen

Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview


 

Go to top