Khadra Yasmina

Khalil - Yasmina Khadra




Khalil 

 




 

Khalil - Yasmina Khadra Résumé Editeur :
Vendredi 13 novembre 2015. L'air est encore doux pour un soir d'hiver. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d'explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l'acte. Il fait partie du commando qui s'apprête à ensanglanter la capitale. Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ? Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d'un réalisme et d'une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l'esprit d'un kamikaze qu'il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l'insoutenable brutalité de la folie.


L'avis de Stéphane :
Yasmina Khadra mérite amplement un des prix littéraires de cette rentrée avec son nouveau roman Khalil.
Yasmina Khadra avec sa belle plume, juste et poétique, aborde un sujet sensible : la radicalisation, par le prisme de la voix d’un jeune kamikaze des attentats du 13 novembre.
On va suivre le parcours de Khalil lors de cette soirée où sa mission échoue à cause d’une ceinture d’explosifs qui n’a pas fonctionné.

Au travers de sa fuite, dans ses pensées, Yasmina Khadra explore les raisons qui l’ont amené à cet acte, l’intégration, l’isolement, le racisme, la solitude, l’endoctrinement, la religion, le pardon... autant de sujets traités avec beaucoup de justesse et d’humanité.

Yasmina Khadra ne tombe pas dans le pathétique, le jugement ou la morale, c’est une des forces de ce roman.

Yasmina Khadra, avec Khalil, nous conte une page de notre histoire, pas celle uniquement d’un soir tragique, mais celle de notre époque.

Khalil est un des grands romans de cette année.


L'avis de Taylor :
Yasmina Khadra nous emmène dans la tête d'un kamikaze et nous ramène à une date qui a marqué la France dans sa chair : le 13 novembre 2015, date des attentats aux alentours du stade de France et au Bataclan. Personne n'a oublié l'horreur et les images qui ont défilé dans les médias les jours suivants.

Khalil faisait partie du commando. Très vite, on se rend compte qu'il est persuadé d'agir pour une cause juste, pour Allah. Tuer le maximum de gens fera avancer la cause, rendra le monde meilleur parce que c'est dieu qui l'a voulu. Mais rien ne se passe comme prévu et Khalil est déboussolé, comment prouver qu'il n'a pas échoué.

L'auteur nous montre comment les kamikazes sont recrutés, comment ils sont amenés à croire que porter une ceinture d'explosifs est la volonté d'Allah. L'entourage de Khalil n'adhère pas aux discours intégristes et ne comprend pas les terroristes. Un fossé se creuse alors entre eux.

Ce roman est fort, bouleversant car je n'ai pas pu m'empêcher de m'attacher à Khalil. Et si ? Et s'il n'avait pas croisé la route d'un rabatteur ? Et s'il avait persévéré à l'école, serait-il dans la même situation ?

Yasmina Khadra signe, une fois de plus, un roman profondément humain et bouleversant, montrant ainsi tout le talent de l'auteur.


Khalil - Parution août 2018. Editions Julliard


 Du même auteur Biographie, chronique, interview

 
 
Go to top