Conway Martha

Le fleuve de la liberté - Martha Conway



Le fleuve de la liberté 



 

 

 

 

Le fleuve de la liberté - Martha Conway Résumé éditeur :
1830. Ayant échoué seule et sans le sou sur les rives de l’Ohio, la jeune May trouve un travail de couturière sur le célèbre théâtre flottant qui descend chaque année la rivière. Sa créativité et son talent avec une aiguille y deviennent vite indispensables, et elle s’habitue peu à peu à sa nouvelle vie au sein de la troupe haute en couleur. Mais longer la rivière qui sépare le sud confédéré et le nord « libre » n’est pas sans danger. Parce qu’elle a contracté une dette, May se voit obligée de faire traverser la frontière à des passagers clandestins, enfants d’esclaves, sous le couvert de la nuit. Ses secrets deviennent de plus en plus difficiles à garder, jusqu’au jour où elle doit mettre en péril ceux qui lui sont désormais chers. Pour sauver des vies, il lui faudra risquer la sienne… Une héroïne inoubliable aussi drôle que romanesque, une époque tourmentée à l’époque de la guerre civile, une navigation dangereuse sur la riviere Ohio, tout cela fait du théâtre flottant un superbe roman historique.


25 avril 1838 : Cincinatti - Ohio
May Bedloe et sa cousine Constance sont en route pour Saint Louis où Constance espère décrocher de nouvelles opportunités en tant qu'actrice. May l'accompagne en tant que couturière, costumière et, on doit bien le dire, bonne à tout faire.
Lors de la traversée, leur bateau explose. Elles s'en sortent de justesse, mais elles ont tout perdu. Cet événement va également marquer le point de rupture de leur tandem.
Constance va se retrouver enrôler dans le combat des abolitionnistes par l'entremise d'une riche veuve au sale caractère.
May, mise à l'écart, n'a pas d'autre choix que de chercher du travail. Elle se fait alors engagée par un théâtre flottant où elle prend la place de la défunte sœur du directeur. Va commencer pour elle une nouvelle vie, riche en surprises...

J'avoue ne pas être complètement satisfaite de cette lecture. Je m'attendais à lire une romance où une jeune femme part de rien pour se construire une vie idyllique. Et bien pas du tout.
J'ai trouvé le personnage de May assez plat et sa naïveté un peu agaçante. De plus, elle ne s'est jamais réellement prise en mains et on avait plutôt l'impression qu'elle se laissait porter par les événements.

J'ai également trouvé que l'auteur avait survolé le sujet de l'esclavage et le travail fourni par les abolitionnistes. A aucun moment, on n'a de réelles prises de position. Et c'est bien dommage, car c'est un sujet où il y a beaucoup de choses à dire.

En résumé, j'ai trouvé cette histoire assez plate et aussi lisse que le fleuve sur lequel navigue le théâtre flottant. 


Le fleuve de la liberté - Parution mai 2018 - Editions J.C. Lattes 
Traduction : Manon Malais
 
 
 

 

Go to top