Portes Jean-Christophe

La disparue de Saint-Maur - Jean-Christophe Portes



La disparue de Saint-Maur

 

 

 



La disparue de Saint-Maur - Jean-Christophe Portes Résumé éditeur :

En cet hiver 1791, la France est au bord du chaos. Depuis sa fuite à Varennes, Louis XVI est totalement discrédité. Royalistes et nouveaux députés se menacent, armes à la main et la tension est extrême. C'est dans ce contexte explosif qu'Anne-Louise Ferrières disparaît. La belle et mystérieuse fille d'aristocrates désargentés, encore célibataire à trente ans, n’a pas été vue depuis une semaine. Et une semaine, avec ce froid polaire... Plus personne ne s'attend à la retrouver en vie. Enlèvement ? Suicide ? Fuite ? Étrangement, la question semble laisser sa famille de glace. Loin de dissuader le gendarme Victore Dauterive, cette indifférence hostile excite sa curiosité. Et il flaire chez les Ferrières des manigances qui débordent largement le cadre familial…


Se replonger dans les aventures de notre gendarme, Victor Dauterive, est toujours un énorme plaisir. Au bout du 3ème volet, on commence à le connaître et on a d’autant plus hâte de savoir dans quel guêpier il va se retrouver cette fois-ci.

Dans La disparue de Saint-Maur, il va se retrouver sur deux affaires en parallèle.
La première en lien direct avec le titre et la quatrième de couverture du livre. Cette Anne-Louise Ferrières va énormément l’intriguer et encore plus quand il découvre la réaction de sa famille suite à sa disparition.
Cette enquête est passionnante à suivre et les différents rebondissements qu’elle va connaître sont très habiles pour nous tenir en haleine.

La deuxième affaire va, une fois de plus, être en lien avec La Fayette qui n’a pas son pareil pour envoyer Victor sur des chemins tortueux liés à la politique. Cela va nous permettre d’en apprendre toujours plus sur les rouages de cette révolution et tous les complots fomentés autour d’elle.

Comme à son habitude, Jean-Christophe Portes nous livre un récit parfaitement documenté qui nous instruit et nous divertit en même temps.

Indépendamment de Victor, j’ai toujours autant de plaisir à retrouver les différents personnages récurrents tels qu’Olympe de Gouges ou encore le petit Joseph.

En conclusion, une très belle saga qui a encore de beaux jours devant elle, étant donné que le 4ème tome, L’espion des Tuileries, est déjà disponible
La disparue de Saint-Maur - Parution novembre 2017 - Éditions City

 

 

 

Go to top