Teller Danielle

Cendrillon et moi - La belle-mère parle enfin - Danielle Teller




Cendrillon et moi 

 

 
 
 




Cendrillon et moi - La belle-mère parle enfin - Danielle Teller Résumé éditeur :
C'est la marâtre la plus détestée de l'Histoire, celle dont on parle pour faire peur aux enfants désobéissants. Mais qui savait que la belle-mère de Cendrillon s'appelle en réalité Agnès, qu'elle a passé sa jeunesse à trimer comme bonne à tout faire, quelle a dû se battre comme une lionne pour accéder à un monde qui n'est pas le sien, que son époux est alcoolique et que sa belle-fille, petite princesse aux petons si délicats, est en réalité fort capricieuse ? Agnès n'en peut plus des sornettes autour des pantoufles, des princes charmants et des citrouilles. Elle est bien décidée à rétablir la vérité, quitte à égratigner quelque peu la version officielle.


Cendrillon, à lui tout seul, ce mot nous transporte dans l'univers des contes de fées, de la magie, de l'amour … Mais nous fait également penser à celle que tout le monde a adoré détester, la vilaine marâtre qui prenait un malin plaisir à faire travailler Cendrillon du matin au soir.
Et si cette histoire n'était pas vraie, si la magie n'existait pas vraiment... Oui, dit comme ça, ça fait un choc, mais pourquoi pas écouter celle qui est la super vilaine préférée de toute une génération ?
Elle s'appelle Agnès, elle n'est pas née dans une famille aisée, et le travail ingrat, elle connaît.

À la lecture de ce roman, le lecteur peut largement être dérouté par ce changement de cap aussi radical, car si Danielle Teller garde quelques événements, elle nous raconte surtout la vie d'une paysanne arrivée par la seule force d'un esprit incroyablement vif.

Un peu étonnée au début, je m'attendais à une lecture un peu plus légère et amusante sur un personnage pour qui je n'avais aucune sympathie, je me suis petit à petit intéressée à cette enfant coupée de sa famille qui devient cette femme étonnante à la tête d'un domaine.
Il est vrai qu'Agnès n'est pas un personnage sympathique, mais quand on prend le fait qu'elle part déjà avec un capital sympathie bien plus bas que zéro, on ne peut rester insensible à l'histoire de cette femme qui a connu la faim, le froid, la violence et bien d'autres choses.

L'autrice a dû faire bon nombre de recherches afin de retranscrire la vie à cette époque. Cet aspect du roman est très intéressant, si bien que l'on oublie, un moment, qui est Agnès pour se laisser prendre par les événements et on se surprend à avoir pitié de cette jeune femme.

Cendrillon et moi : La belle-mère parle enfin est un roman surprenant qui raconte l'histoire d'une femme forte, abîmée par la vie, et qui n'avait en tête que le bien-être de ses filles.
Une revisite d'un des contes de fée le plus apprécié qui nous offre une histoire complètement différente de celle que l'on connaît par cœur.

Cendrillon et moi - La belle-mère parle enfin - Parution avril 2019 -  Editions Denoël 
Traduction : Audrey Coussy

 

Go to top