Turton Stuart

Les sept morts d'Evelyn Hardcastle - Stuart Turton




Les sept morts d'Evelyn Hardcastle  

 

 
 
 




Les sept morts d'Evelyn Hardcastle - Stuart Turton Résumé éditeur :
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.


Quand j’ai lu la phrase suivante sur la quatrième de couverture : « Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… voilà le roman le plus divertissant de l’année. », je me suis tout de suite dit qu’il fallait que je lise ce roman.

Et maintenant que je suis devant mon ordinateur pour écrire mon avis sur Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, me voilà bien embêtée…. Pas que je n’ai pas aimé ce livre, bien au contraire, mais parce qu’il est difficile d’en parler sans trop en dévoiler, ne pas gâcher le plaisir de la découverte et du sentiment (bien agréable) de se retrouver totalement perdu en commençant cette lecture.

Car oui, vous allez forcément vous poser plein de questions. A commencer par le résumé éditeur qui risque de vous perturber. Oh, rassurez-vous, il n’en dit pas trop et Aiden Bishop va réellement revivre la journée de la mort d’Evelyn à plusieurs reprises mais d’une manière tout à fait inattendue. Et ce n’est que le début d’une grande aventure et de plein de surprises.

Les personnages sont nombreux, mais, heureusement, vous retrouverez au début du livre, un récapitulatif ainsi qu’un plan du domaine de Blackheath. Je tiens d’ailleurs à souligner le très beau travail des éditions Sonatine quant à l’objet livre avec tous ses petits détails dorés en relief.

Stuart Turton nous propose un beau mélange entre policier et fantastique avec des personnages hors du commun qui cachent tous de nombreux secrets. Les rebondissements sont parfaitement dosés et la fin vous offrira une conclusion des plus surprenantes.

L’auteur a dû énormément s’amuser à écrire ce gigantesque huis-clos, mais cela a également dû nécessiter une somme de travail colossale afin de ne pas nous égarer.

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle est un roman étonnant et particulier qui risque de déstabiliser plus d’un lecteur, mais qui se révèle être un petit trésor d’inventivité.

Les sept morts d'Evelyn Hardcastle  - Parution mai 2019 -  Editions Sonatine 
Traduction : Fabrice Pointeau 

 

Go to top