Marchal Eric

Villa Imago - Eric Marchal



Villa Imago   

 

 


 

 

 

Villa Imago - Eric Marchal

Résumé éditeur :
Raphaël Granger se réveille, allongé sur un lit dans la chambre d’une maison inconnue. Ses derniers souvenirs remontent à un voyage en train au cours duquel il téléphonait à Belinda, sa fiancée. Le train est entré dans un tunnel, la communication a été coupée et ses souvenirs aussi.
Qui sont vraiment les habitants de cette étrange villa, un militaire en retraite, une jeune mère séparée de ses jumeaux à leur naissance, une fillette solaire, un ado à la colère tapageuse, une artiste de cirque, une danoise qui parle aux arbres, et le plus célèbre et névrosé des écrivains parisiens ? Quels secrets protègent-ils ?
Raphaël découvre rapidement qu’il ne peut s’échapper. Le voici contraint à s’habituer à cette nouvelle existence ainsi qu’à ses compagnons aux destins étonnants et aux motivations mystérieuses. Il va élucider pièce par pièce l’énigme qui mène à la vérité et découvrir le prix à payer pour quitter la Villa.


J’ai retrouvé avec un immense plaisir la plume d’Eric Marchal, poétique, riche et terriblement addictive.
Dans Villa Imago, il délaisse pourtant ses romans historiques pour nous livrer un roman contemporain avec une petite touche supplémentaire, que je vous laisse découvrir.

Le début du roman est perturbant, mais très intrigant à la fois, on ne sait absolument pas où on est et où l’auteur veut nous emmener.
On découvre peu à peu les personnages qui habitent dans la Villa Imago. Dire que je les ai aimés serait en dessous de la vérité. Il faut pourtant un peu de temps pour apprendre à les connaître, mais ensuite, je suis vraiment tombée sous leur charme.

Tout comme Raphaël, il va falloir au lecteur un peu de patience pour découvrir enfin les secrets de cette Villa. Je me suis posée mille questions et quand le voile s’est levé, j’avoue avoir été ravie de la tournure des évènements.

Villa Imago traite de l’amour passion, l’amour filial, l’amitié, la traîtrise, en bref, des rapports humains sous toutes ses formes. Il s’en dégage une belle mélancolie et énormément d’émotions. Les personnages hauts en couleur sont vraiment la pierre de voûte du récit et certains dialogues ne manquent pas de piquant.

J’ai vraiment adoré ce nouveau roman d’Eric Marchal et le coup de coeur n’est vraiment pas passé loin. 

Villa Imago - Parution mai 2019, Editions Anne Carrière 


Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview


 

Go to top