Arden Katherine

La fille dans la tour - Katherine Arden



La fille dans la tour 

 

 





 

La fille dans la tour - Katherine Arden

Résumé éditeur :
La cour du grand-prince, à Moscou, est gangrenée par les luttes de pouvoir. Pendant ce temps, dans les campagnes, d'invisibles bandits incendient les villages, tuent les paysans et kidnappent les fillettes. Le prince Dimitri Ivanovitch n'a donc d'autre choix que de partir à leur recherche s'il ne veut pas que son peuple finisse par se rebeller. En chemin, sa troupe croise un mystérieux jeune homme chevauchant un cheval digne d'un noble seigneur. Le seul à reconnaître le garçon est un prêtre, Sacha. Et il ne peut révéler ce qu'il sait : le cavalier n'est autre que sa plus jeune soeur, qu'il a quittée il y a des années alors qu'elle n'était encore qu'une fillette, Vassia.


Dès les premières pages, on retrouve tout l'enchantement qu'il y avait dans L'ours et le rossignol, premier tome de cette trilogie, et c'est vraiment avec beaucoup de plaisir que nous rejoignons Vassia et les paysages enneigés qui ont quelque chose de féerique.
Oui, la magie est bien présente même si nous quittons les bois qui entourent le village de Lesnaïa Zemlia pour un périlleux voyage et une découverte de Moscou et les fastes de la cours.

Si Vassia est toujours au centre de l'histoire, Olga qui était partie rejoindre son mari à Moscou et Sacha, devenu moine, vont prendre beaucoup d'ampleur, pour notre plus grand plaisir.
On comprend ainsi pourquoi le jeune moine n'est pas revenu voir sa sœur, comme il l'avait promis. Quant à Olga, elle a tellement à faire dans son rôle qu'elle n'avait pas assez de temps pour s'occuper de sa petite sauvageonne de sœur.

L'histoire débute quelques temps après les événements de L'ours et le rossignol, et je ne sais pas si c'est parce que l'autrice a pris son temps pour décrire ses personnages et les décors dans le 1er tome, mais nous sommes directement happés par l'histoire. Il y a dans ce second tome beaucoup plus d'action, de dialogues et surtout les esprits et autres habitants du petit peuple.

Katherine Arden a su très habilement mêler politique et les grandes périodes de l'histoire de Russie, les guerres de famille pour régner, les attaques des Tartares qui déciment les villages, tuent et ruinent les villageois et ce moment où la religion catholique arrive et créée la confusion, pousse les anciennes croyances hors des foyers pour laisser les tchiorti (esprits qui peuplent les maisons, étables… ) désemparés devant le détachement de ceux qui, avant, les vénéraient.

Une réelle tension s'installe tout au long du récit entre tous les personnages pour créer une histoire merveilleuse et passionnante.

La fille dans la tour - Tome 2 de la trilogie d'Une nuit d'hiver - Parution août 2019, Editions Denoël - Collection Lunes d'encre 
Traduction : Jacques Collin

 

Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview


 

Go to top