Mey Louise

La deuxième femme - Louise Mey




La deuxième femme 

 

 




 



La deuxième femme - Louise MeyRésumé Editeur :
Sandrine ne s'aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Timide, mal à l'aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues. Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu’il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias. Mais ce n'est pas son fils, ce n'est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d'abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s’écroule.


Il y a des lectures qui font mal, qui interpellent, qui révoltent, qui vous touchent, La deuxième femme est de celles-là.
Pourtant, Sandrine et moi n'étions pas parties pour nous entendre, renfermée sur elle-même, taciturne, surtout elle a cette petite voix qui intervient et qui la traite de tous les noms, oui, Sandrine fait partie des gens qui préfèrent s'effacer pour ne pas croiser le regard et le jugement des autres.
Puis arrive cet homme, celui qu'elle attendait depuis toujours, celui qui va changer sa vie et, surtout, cet enfant qu'elle va chérir comme si c'était le sien. Sandrine a tout pour être heureuse, enfin elle pense avoir tout, sauf qu'elle s'oublie pour régler sa vie sur les désirs de cet homme, surveiller ses réactions, attendre la main qui va glisser sur son coup comme la récompense à un bon comportement, oui, Sandrine pense vraiment tout avoir pour être heureuse…

Le retour de la première femme va tout faire voler en éclats et dévoiler une intrigue que j'étais loin d'avoir imaginé.
Louise Mey nous plonge dans la tête de Sandrine, vivre cette histoire à travers ses yeux, ressentir ses doutes et ses quelques moments de joie, plusieurs fois une petite lumière rouge viendra clignoter devant nos yeux, mais non, ce n'est pas ça … Ça ne peut pas être ça et comme souvent, on va fermer les yeux pour les ré-ouvrir rouge de honte.

Avec tout le talent qu'on lui connaît, Louise Mey nous livre une histoire dure, difficile, mais tellement nécessaire, elle choisit les mots à la perfection sans jamais trop en faire, bien au contraire, dans ces cas-là, la violence pure ne se décèle pas, elle fond sur vous en un clin d'œil…

Difficile de décrire les sentiments que l'on ressent à la fin du roman, on est abasourdi, lessivé, complètement soufflé par l'histoire d'une jeune femme que l'on n'est pas prêt d'oublier.

Oui, une fois de plus, Louise Mey se met au service de ses personnages pour nous offrir un roman marquant !


La deuxième femme - Parution janvier 2020 - Éditions du Masque 


 

Go to top