Delzongle Sonja

L'homme de la plaine du Nord - Sonja Delzongle




L'homme de la plaine du Nord 

 

 





L'homme de la plaine du Nord - Sonja DelzongleRésumé Editeur :
De retour à New York, la célèbre profileuse Hanah Baxter espérait reprendre le cours d’une vie normale, ou presque... Mais on n’échappe pas à son destin, encore moins à son passé, et celui d’Hanah est peuplé de démons. Baxter fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, accusée d’un meurtre commis vingt ans auparavant, celui de son mentor, Anton Vifkin. Rapatriée en Belgique, Hanah accepte de collaborer avec le commissaire Peeters, chargé de rouvrir l’enquête. La découverte d’un homme dévoré par des pit-bulls en pleine forêt de Seignes les lance sur la piste d’un manoir qui semble étrangement familier à Baxter. Elle est déjà venue ici, du temps de Vifkin.
Tandis qu’Hanah et Peeters se débattent en plein mystère, quelqu’un les guette. Un tueur redoutable, à qui il reste une dernière balle passée à l’or fin, la balle qui aurait dû atteindre Hanah vingt ans plus tôt…

Quel bonheur de retrouver le personnage créé par Sonja Delzongle, Hanah Baxter. Découverte dans Dust, je suis, depuis, ses aventures avec toujours autant de plaisir. Il faut dire qu’Hanah est un personnage complexe comme on les affectionne, forte mais pleine de fêlures en même temps, tenace, attachante, émouvante… Bref, elle nous fait vibrer.

Après Récidive où sa vie personnelle, son enfance étaient au premier plan, dans L’homme de la plaine de Nord, c’est son passé professionnel qui revient la hanter. Extradée en Belgique où l’enquête sur le meurtre de son mentor vient d’être réouverte, elle va de nouveau être aux premières loges sur une affaire particulièrement complexe.

Les découvertes qui vont être faites au fur et à mesure du roman vont vous donner des sueurs froides, des pratiques sexuelles extrêmes, des vidéos particulièrement hard, de quoi nous donner des cauchemars devant tant de cruauté, de perversion. On le savait déjà, mais l’homme est décidément capable d’énormément d’atrocités et d’horreurs et je pèse mes mots…

Comme à son habitude, le style de Sonja Delzongle est vif, nerveux, ses descriptions particulièrement visuelles. On retient son souffle, le suspense est au rendez-vous et les rebondissements très bien amenés.

L’intrigue va faire remonter le passé et l’enfance de nombreux personnages.
Sans oublier l’ombre qui plane au dessus d’Hanah Baxter en la personne d’Ernest Gare, un personnage atypique et complexe, mais qui tient toujours ses engagements.

Avec L’homme de la plaine du Nord, Sonja Delzongle termine en beauté les aventures de sa profiteuse Hanah Baxter.


L'homme de la plaine du Nord, parution mai 2020 - Éditions Denoël - Editions de l'Epée 





 
 

 

Go to top