Barr Damian

Tout ira bien - Damian Barr

 

Tout ira bien 






 


Tout ira bien - Damian Barr

Résumé Editeur :
1901. Afrique du Sud. Une guerre sans merci oppose l’armée britannique et les premiers colons. Sarah van der Watt et son fils sont emmenés de force dans un camp de détention. La dernière chose que voit Sarah, tandis que les soldats anglais mettent le feu à leur ferme, est sa précieuse bibliothèque réduite en cendres. À leur arrivée au camp, le commandant se veut rassurant. C’est pour leur sécurité que les habitants ont été regroupés, on leur assure que « tout ira bien ». Dans les faits, c’est la naissance du premier camp de concentration de l’histoire…
2010. Willem, 16 ans, ne veut qu’une chose dans la vie, rester seul avec ses livres et son chien, et demande qu’on lui fiche la paix. Inquiets pour lui, sa mère et son beau-père l’envoient au camp « Aube Nouvelle », où on accueille des garçons pour en faire des hommes. Virils. Ici, lui assure-t-on, « tout ira bien ».
Ce qui lie ces deux drames ? Il faudra se plonger dans ces pages bouleversantes, vibrantes de colère et d’espoir, pour le découvrir.


Tout ira bien est une promesse glaçante qui nous mène sur les chemins de l’horreur, deux époques, deux histoires, une même atrocité due, une fois de plus, à l’homme !

1901, Afrique du Sud, en pleine guerre des Boers, les soldats britanniques pillent, brûlent et expulsent les familles de fermiers pour les entasser en « lieux sûrs ». Chassée de sa terre, Sarah Van der Watt voit ses bêtes éventrées, sa maison brûlée et son personnel agressé avant d’être contrainte de rejoindre ce qui sera le premier camp de concentration de l’histoire. Là-bas, elle va tenter de survivre et de prendre soin de son petit garçon, mais la cruauté de l’être humain est illimitée et voir l’ennemi souffrir semble être une réjouissance supplémentaire pour les soldats anglais.
À travers un journal qu’elle s’efforcera de tenir malgré la faim, le froid et la cruauté, Sarah nous raconte l’horreur que les prisonniers ont vécu… Un récit immersif et âpre sur une période méconnue de l’histoire de l’Afrique du Sud qui met en avant la façon inhumaine dont les Britanniques ont géré ces camps.

Après cette partie glaçante, on se demande, avec un peu d’appréhension, comment l’auteur peut faire pour raccrocher l’histoire de Sarah et celle de cet adolescent du XXIe siècle.
Damian Barr l’a fait de façon très naturelle en faisant évoluer quelques personnages dont nous suivrons l’évolution de loin tout en découvrant comment ces faits du passé peuvent être encore vécus de nos jours. Willem est un jeune plein de sensibilité et de douceur qui peine à trouver sa place au sein d’une société où montrer la moindre émotion est une preuve de faiblesse.

Tout ira bien est un roman remarquable et impressionnant qui traite d’un sujet douloureux avec beaucoup de respect et de sensibilité, l’auteur allie parfaitement ses personnages aux faits réels pour nous livrer une histoire inoubliable.


Tout ira bien - Parution août 2020- Le Cherche Midi 
Traduction : Carline Nicolas


 



Go to top