Abel Barbara

 Barbara Abel

 

 









Qui êtes-vous Barbara Abel ? (Interview Plume Libre juin 2009)
Au risque de vous décevoir, je suis quelqu'un de parfaitement ordinaire ! A tel point d'ailleurs que je n'écris qu'aux heures de bureau : ayant deux enfants, je n'ai la possibilité de travailler sur mes romans que lorsqu'ils sont à l'école et à la crèche. Donc entre 9h00 et 16h00. Comme tout le monde. Que vous dire de plus ? J'aime le café noir, les tartines de gouda avec de la confiture dessus (ben oui), et aussi le carpaccio avec des petits oignons frais et du parmesan. J'adore manger des Chachas le soir devant une bonne série, chiner dans les brocantes avec mon homme et mes enfants, jouer à Uno avec mon fils, faire rigoler ma fille aux éclats, les soirées entre copains où l'on joue à des jeux de société, fous rires garantis. J'aime partir de temps en temps un week-end en dédicace et y retrouver les copains ou faire de nouvelles rencontres, j'aime commencer un nouveau roman, j'adore aussi cette période entre deux romans où je cherche une idée pour le suivant, toutes antennes dehors, et où tout me semble passionnant... J'adore consulter régulièrement mes mails pour découvrir que Spielberg réclame les droits de mon dernier roman... Mais ça, ça ne m'est pas encore arrivé. Sinon, je n'aime pas trop le shopping, ça m'ennuie, sauf quand j'ai une idée précise de ce que je veux, mais alors je n'aime pas ne pas trouver exactement ce que je cherche. Je déteste quand ma fille fait ses dents et qu'elle se (me) réveille au milieu de la nuit, ou quand la crèche m'appelle pour me dire qu'elle a 39° de fièvre. Vous voyez, j'ai beau me creuser la cervelle, je ne trouve vraiment rien d'original à dire sur moi !Alors là, même moi j'en sais rien...





Illustre inconnu          Le bonheur sur ordonnance   La brûlure du chocolat Derrière la haine            Après la fin
                           Derrière la haine - Barbara Abel Après la fin - Barbara Abel
L'innocence des bourreaux     Je sais pas
L'innocence des bourreaux - Barbara Abel           Je sais pas - Barbara Abel


 

Go to top