Brull-Ulmann Colette & Portes Jean-Christophe

Les enfants du dernier salut - Colette Brull-Ulmann avec Jean-Christophe Portes




Les Enfants du Dernier Salut

 

 
 
 
 
 
 

Les enfants du dernier salut - Colette Brull-Ulmann avec Jean-Christophe PortesRésumé éditeur :
En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l’hôpital Rothschild de Paris. En fait d'hôpital, c'est plutôt l'antichambre de l'enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort. Face à l’atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d’évasion qui permet aux enfants de l'hôpital d’échapper à la déportation. Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l’horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres. Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l'on fait sortir en passant par la morgue... Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d'enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau, Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel.

 

J’ai souvent lu des romans se déroulant durant la seconde guerre mondiale ou qui traitaient de ce sujet, c’est d’ailleurs une période qui m’intéresse énormément. Mais, Les Enfants du Dernier Salut est, je crois, le premier témoignage que je lis et comment vous dire que les mots prennent alors une toute autre dimension.

Se dire que la personne qui nous raconte son histoire a réellement vécu toutes ces choses donne un regard particulier sur notre lecture. On ne peut que rester totalement admiratif devant tant de force et de courage, malgré la peur, et le pire c’est que Colette Brull-Ulmann garde l’impression qu’elle n’en a pas fait assez alors que tant d’autres n’ont rien fait…

Colette Brull-Ulmann ne se cantonne pas à la période de la seconde guerre mondiale, c’est toute sa vie qu’elle nous livre. Une vie très riche et passionnante où elle n’a jamais baissé les bras pour atteindre les buts qu’elle s’était fixée.

Les passages nous racontant son expérience pendant la guerre sont évidemment les plus bouleversants, la cruauté de l’humain étant sans limite, mais il en ressort également une grande pudeur.

Un livre indispensable pour ne pas oublier et rendre hommage à ce réseau d’évasion d’enfants juifs de l’hôpital Rothschild, à toutes les personnes qui en ont fait partie et à toutes les autres qui ont résisté pendant cette période.

Merci Madame Brull-Ulmann de nous avoir confié votre histoire et merci à Jean-Christophe Portes de lui avoir prêté sa plume.

Les Enfants du Dernier Salut, parution novembre 2017. Éditions City

 Du même auteur Colette Brull-Ulmann : Biographie, chronique, interview
 Du même auteur Jean-Christophe Portes : Biographie, chronique, interview

 
Go to top