Marsons Angela

Le pensionnat des innocentes - Angela Marsons




Le pensionnat des innocentes  

 

 

 


 

Le pensionnat des innocentes - Angela Marsons

Résumé éditeur :
2004, au cœur du Black Country anglais. En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser.
Dix ans plus tard, Kim Stone, inspectrice au tempérament rebelle et solitaire, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue sur les lieux de Crestwood, un foyer d’accueil pour jeunes filles détruit dans un incendie. Bientôt, un autre ex-employé du foyer est retrouvé assassiné.
Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, fait accélérer les fouilles au mépris des procédures. On découvre bientôt plusieurs squelettes, les restes d’adolescentes oubliées de tous… Les secrets remontent toujours à la surface…


Teresa Wyatt, directrice d'école, retrouvée noyée dans sa baignoire.
Tom Curtis, retrouvé égorgé à son domicile.
Deux victimes, un point commun : Crestwood, un ancien pensionnat fermé depuis des années après un incendie.
Voilà l'enquête que doit mener Kim Stone et son équipe. De plus, un archéologue qui avait demandé des autorisations pour des fouilles à proximité de Crestwood s'est vu menacé par l'une des victimes. Quels secrets renferme donc Crestwood ? Kim est bien décidée à le découvrir...

Un polar très addictif qui nous emmène dans un ancien orphelinat de filles où la vie n'était pas rose tous les jours.
Kim Stone, l'inspectrice en charge de l'enquête, est bien décidée à percer le mystère qui entoure Crestwood, surtout après la découverte de squelettes à proximité de la bâtisse.
Elle en fait même une affaire personnelle car elle aussi a connu les familles d'accueil, les foyers sociaux... et elle a à coeur de découvrir qui a tué ces pauvres filles.

J'ai franchement bien aimé le personnage de KIm qui, en raison de son enfance difficile, s'est forgée une carapace afin de surmonter les obstacles. Elle marche beaucoup à l'instinct, au risque de se mettre ses supérieurs à dos, mais son flair ne la trompe généralement pas. Elle est entourée d'une équipe de trois personnes, qui lui font confiance, tout en essayant de la canaliser un peu.
L'intrigue, quant à elle, est bien ficelée et l'auteur nous a réservés beaucoup de rebondissements vers la fin que je n'avais pas vu venir.

Un très bon polar avec des personnages attachants. Et la bonne nouvelle, c'est que l'auteur indique qu'il s'agit de la première enquête de Kim. Je serai donc au rendez-vous pour sa deuxième affaire..
Le pensionnat des innocentes  - Parution mai 2018 - Éditions Belfond
Traduction : Valérie Bourgeois
 Du même auteur : Biographie, chronique, interview
 

 
Go to top