Crapez Bertrand

L'héritier d'Asgard - Bertrand Crapez




L'héritier d'Asgard 

 




 

L'héritier d'Asgard - Bertrand CrapezRésumé Editeur :
Loki a enlevé la princesse Aelyne pendant la chute de l’Atlantide et personne n’a pu l’arrêter. Le dieu fourbe s’est enfui vers un monde inconnu : Midgard. Le roi Kadfael et ses compagnons n’ont pas le choix, il leur faut accepter l’aide d’un dieu vieillissant : Odin lui-même. Ils se retrouvent alors entraînés dans une odyssée très périlleuse. De Nidavellir à Midgard en passant par des mondes encore plus sombres, ce voyage légendaire sera peut-être le dernier de leur vie. Le courage des héros sera soumis à rude épreuve à chaque instant. Très vite ils comprendront qu’il ne s’agit pas seulement de sauver la fille du roi. Un complot bien plus vaste menace l’équilibre fragile entre les neuf mondes d’Yggdrasil. La Mort incarnée est revenue et elle vient réclamer son dû. La prophétie du Ragnarok est sur le point de se réaliser ! Mais que peuvent de simples mortels face à des êtres surnaturels et invincibles ? Personne n’échappera à son destin. L’aventure finira là où elle a commencé, même si tous ne pourront survivre…


Troisième et dernier volet de cette superbe série écrite par Betrand Crapez.
Après Camaaloth et l’Atlantide, place à Asgard, domaine d'Odin et terre convoitée par son fils adoptif Loki. Dieu de la discorde, Loki n'a jamais mieux mérité son titre que dans ce roman, habitués à sa fourberie, Odin et Thor ne se sont pas assez méfiés de cet adversaire qui manie avec beaucoup d'habilité la ruse et la traîtrise.

Pour moi, qui suis une fan absolue (oui, je sais, je me répète) de Loki, ce tome trois est un véritable régal, oh bien sûr, j'ai eu envie qu'il lui arrive les pires misères tant il fait preuve de machiavélisme, jamais il n'arrête de comploter, il pense à tout… ou presque, il a peut-être juste sous-estimé ses adversaires, c'est vrai, qu'est ce qu'un dieu aurait à craindre de Kadfael et ses amis.
Pour contrer le dieu de la ruse, le roi de Logres et ses amis vont s'allier à Odin, qui, bien que terriblement affaibli par les manigances de son fils adoptif, n'en reste pas moi le roi des Dieu. Commence alors une quête pleine d'aventures et de surprises, qui comme souvent avec les guerres de pouvoir, va se terminer en apothéose.

Une fois de plus Bertrand Crapez nous régale avec un final très largement à la hauteur des tomes précédents, des personnages qui évoluent, mais restent toujours aussi attachants, chacun avec ses qualités et ses “défauts” et qui nous donnent l'impression d'appartenir à cette équipe, l'auteur ne les épargne pas et les place dans des situations pas toujours très confortables.

Il n'y a aucun temps mort dans L'Héritier d'Asgard et le final est monumental, on ne sait pas du tout comment tout cela va se terminer, on tremble pour nos héros, on croise les doigts, on retient son souffle, bref, on est complètement plongé dans l'histoire.

Mais la fin de ce roman signe aussi la fin de cette trilogie et quelle tristesse de quitter ces personnes avec qui nous avons vécu des histoires palpitantes, je sais qu'il faut toujours une fin, mais bon quand même...
Bravo Monsieur Crapez, vous m'avez fait rêver dans un monde merveilleux !


Chroniques des prophéties oubliées, tome 3 : L'héritier d'Asgard - Parution octobre 2018. Editions Zinedi


 Du même auteur Biographie, chronique, interview

 
 
Go to top