Norek Olivier

Surface - Olivier Norek



Surface

 

 


 

 

Surface - Olivier Norek

Résumé éditeur :
Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. Là-bas, personne ne veut de son enquête.

Après la banlieue parisienne et la jungle de Calais, Olivier Norek nous emmène dans des horizons plus verdoyants, tout en passant par la case “enfer” avant.
Comment réagir quand on a la vie devant soi, un job où l'on excelle, une vie amoureuse qui s'annonce bien et que tout vous “pète au visage”, beaucoup auraient pu se replier sur eux même, mais pas elle… Elle, c'est Noémie, capitaine de police, qui après un accident se retrouve rejetée par ses collègues et sa hiérarchie, elle est devenue gênante, une preuve que tout peut arriver, quelque chose qu'il faut cacher loin pour ne pas avoir à supporter son regard et ne pas avoir honte de détourner les yeux.
Noémie est une héroïne terriblement attachante, même si on ne passe que très peu de temps en sa compagnie avant les événements qui vont la mener à Avalon, on ne peut qu'apprécier cette jeune femme forte et pleine de vie.

Quand on est habitué au béton des grandes villes, que la campagne ressemble à un trou paumé, même si les paysages sont grandioses et le calme reposant, on ne sait jamais ce qui se cache derrière le sourire du voisin.

Olivier Norek a su entourer Noémie d'une très belle galerie de personnages, certains vous donneront envie de vomir, d'autres vont vous toucher, vous allez sourire des gaffes et imprudences de quelques-uns, puis, il y a la complicité qui va s'installer et créer des liens que tout le monde étaient loin d'imaginer.
Arrivée en Aveyron pour ne pas gêner ses supérieurs, Noémie, devenue No va se reconstruire, retrouver le goût de vivre et pourquoi pas celui des autres, ceux qui lui ont fait du mal, ceux dont le regard est encore plus douloureux qu'une balle !

Mais à Avalon, il n'y a pas que des paysages bucoliques, il y a aussi de sombres histoires, celles qui dorment au fond des eaux et qui n'attendent qu'une chose... remonter à la surface.
Comme l'auteur le dit lui-même : “C’est beau la campagne, c’est de là que viennent 95% des assassins en série. “

Surface - Parution avril 2019, Editions Michel Lafon

Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview


 

Go to top