Münzer Hanni

Marlène - Hanni Münzer




Marlène

 

 

 

 

Marlène - Hanni MünzerRésumé éditeur :
Munich, juillet 1944. L'une des femmes les plus recherchées du IIIe Reich se tient face à la maison bombardée de Deborah et de son frère, qu'elle croit enfouis sous les décombres. Si elle était arrivée la veille, Marlene aurait pu les sauver. Mais qui est au juste cette femme ? La veuve d'un notable connu pour ses sympathies nazies ? Une actrice en devenir ? Une résistante ? Marlene va devoir prendre l'une des décisions les plus difficiles de sa vie : épargner la vie de millions de personnes... ou sacrifier l'homme qu'elle aime. Dans le sillage d'Au nom de ma mère, ce roman s'attache au destin d'une femme courageuse, confrontée aux soubresauts de l'Histoire.


Après le personnage de Deborah (Au nom de ma mère), l'auteur nous présente ici Marlène, une jeune femme juive allemande et d'origine polonaise qui s'est enrôlée dans la résistance.

Au crépuscule de sa vie, Marlène a décidé de lever le voile sur un pan de son histoire. Enrôlée dans la résistance, puis faite prisonnière, la jeune femme a dû faire des choses peu glorieuses pour survivre.
Mais, malgré les horreurs qu'elle a vécu, ses actions ont toujours été guidées par le retour à la liberté.

Au nom de ma mère ayant été un coup de cœur, c'est donc avec impatience que je me suis plongée dans ce roman. Mais malheureusement, j'ai moins adhéré à l'histoire, mais pour une raison toute personnelle.
En effet, une bonne partie du roman se passe à Auschwitz et j'ai donc dû me faire violence pour lire ces pages. Car, pour moi, on n'est plus dans de la fiction, mais dans la réalité et donc toutes les cruautés décrites ont existé, et cela me brasse toujours pendant plusieurs jours.
Par contre, j'ai beaucoup apprécié "l'après". L'auteur nous décrit ce qui s'est passé après la libération des camps, comment ont été traités les nazis et la prise en charge des déportés par les alliés.

Avec le personnage de Marlène, l'auteur rend hommage à toutes les femmes engagées dans la résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elles n'avaient qu'un seul objectif, mettre fin à cette guerre absurde et cela à n'importe quel prix, même celui de leur vie.
A lire pour le devoir de mémoire.

Marlène - Parution février 2020 Éditions de  L'Archipel
Traduction : Anne Judith Descombey


 Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview

 

 

 

Go to top