Clark-Platts Alice

Les soeurs du mal - Alice Clark-Platts



Les soeurs du mal 

 

 


 

 

Les soeurs du mal - Alice Clark-Platts

Résumé éditeur :
« Leur maison avait été recouverte d'insultes, leur boîte aux lettres recouverte d'excréments. On avait envoyé un cocktail Molotov contre leur porte d'entrée. Les lettres de menaces s'étaient multipliées. Une fois le procès terminé, la police leur avait conseillé de déménager et de changer d'identité. Si elles venaient à être démasquées, on leur ferait du mal. »
1997, dans une petite ville d'Angleterre. Une fillette est sauvagement assassinée après avoir été torturée par Lila et Rose Bowman, respectivement âgées de dix et six ans. L'affaire défraye la chronique et les deux sœurs font la une de la presse à scandale. Si Lila est jugée coupable de meurtre, Rose, trop jeune pour répondre de ses actes, est remise en liberté sous une autre identité.
Près de vingt ans plus tard, alors que Lila est toujours derrière les barreaux, sa sœur passe des vacances dans le Devon avec son compagnon. Quand une fillette disparaît de l'hôtel où elle réside, elle redoute que sa véritable identité soit révélée, car elle risque fort de devenir le suspect numéro un...


En 1997, Lila et Rose Bauman, âgées de 10 et 6 ans, tuent un bébé de façon atroce.
Au vu de leur âge, seule Lila est considérée comme responsable de ses actes et condamnée. Sa famille coupe les ponts avec elle, change d'identité et déménage.
Vingt ans plus tard, Lila fait une énième tentative pour obtenir sa liberté conditionnelle. Et là, ses détracteurs se déchaînent, dont la tante du bébé.
Dans le même temps, une petite fille de 5 ans disparaît d'un hôtel. Parmi les clients se trouve Hazel Archer, qu n'est autre que Rose Bowman...
Hazel / Rose maintient qu'elle n'y est pour rien dans cette disparition. L'histoire des deux sœurs va être à nouveau étalée dans la presse. Et le calvaire va recommencer...

On suit différents personnages : tout d'abord Hazel / Rose qui se retrouve au milieu d'une histoire de kidnapping ce qui va la replonger dans le calvaire de son enfance ; ensuite, Lila, qui est en détention depuis l'âge de 10 ans et qui a pour seul contact son oncle, qui est aussi son avocat ; puis Johanna Denton, la tante de la fillette tuée par les deux sœurs et qui milite pour que Lila reste en prison ; et enfin Max Saunders, scénariste, qui voit là un éventuel filon pour gagner de l'argent.

J'avoue qu'au début, j'étais un peu perdue avec tous ces personnages. Puis une fois dans l'histoire, tout s’enchaîne bien.
L'enquête est ponctuée de flash-back qui nous replongent vingt ans en arrière et nous expliquent l'enfance et le procès des sœurs.
J'ai très vite deviné certaines choses. Mais les derniers chapitres nous révèlent des éléments insoupçonnés qui nous laissent pantois.

Un très bon polar psychologique, assez addictif.

Les soeurs du mal  - Parution février 2020 - Editions Hauteville
Traduction : Emmanuelle GHEZ 

Du même auteur sur Plume Libre : Biographie, chronique, interview


 

Go to top