Plume Libre

Jean-Philippe Arrou-Vignod

 




 
Aout 2009





Bonjour Jean-Philippe Arrou-Vignod, la première question est devenue un rituel. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur qui est Jean-Philippe Arrou-Vignod ?


    Je suis agrégé de lettres, romancier pour la jeunesse et pour les adultes. Après de longues années comme enseignant, je suis aujourd'hui éditeur, responsable chez Gallimard jeunesse de deux collections. L'une de création contemporaine, Hors Piste, destinée aux 9-13 ans, l'autre consacrée à la littérature patrimoniale, Folio junior Textes classiques, et destinée elle aussi aux jeunes lecteurs.


Comment êtes-vous arrivé à l'écriture ?

    Du plus loin que je m'en  souvienne, j'ai toujours écrit. Enfant, j'étais un grand lecteur, en particulier de romans d'aventures et de mystères. La  vie des héros de mes livres préférés me semblait tellement plus passionnante que la mienne ! Je n'avais aucune envie de retomber dans la réalité, de retrouver la pluie dehors, les devoirs en retard ou ma chambre à ranger...  Alors, pour prolonger l'enchantement, je prenais un cahier et j'écrivais à mon tour des histoires.
Le chemin a été long entre ces brouillons maladroits et mon premier roman, publié à 26 ans. Mais je  crois qu'aujourd'hui encore, et 40 livres plus tard, le ressort est toujours le même : j'écris pour me donner des existences imaginaires.

 

Pourquoi avoir voulu créer la collection Folio junior Textes classiques ?

    Folio junior est depuis trente ans la collection de référence en matière de littérature pour la jeunesse. Les grands textes classiques, en ce qu'ils fondent un socle de culture commun, y ont naturellement leur place.
Mais leur éloignement dans le temps les rend souvent obscurs pour un jeune lecteur d'aujourd'hui. Folio junior Textes classiques est né de cette ambition : donner à découvrir ou à redécouvrir ces œuvres du patrimoine dans des éditions plus accessibles et qui préservent le plaisir de lire.


À qui s'adresse cette collection ? 

    La collection s'adresse aussi bien au jeune lecteur curieux qu'à l'enseignant désireux d'utiliser dans sa classe une version alliant rigueur et lisibilité.


Qu'apporte le Carnet de lecture final à la compréhension des textes ?

    Les grands textes classiques offrent un paradoxe : si leur propos est intemporel, s'ils ont franchi les siècles pour parvenir jusqu'à nous, leurs auteurs et le monde qu'ils évoquent appartiennent à une période lointaine dont le jeune lecteur n'a pas toujours la clef. D'où ce cahier final, qui vise à répondre aux questions soulevées par la lecture et à apporter l'éclairage nécessaire à sa compréhension.
D'où vient ce texte ? Qui l'a écrit ? À quelle époque ? Ce que l'on y apprend est-il véridique ? Purement imaginaire ?
Rédigé par des enseignants, dans un langage vivant et accessible, ce Carnet se propose d'ajouter au plaisir de la lecture un autre plaisir : celui de la connaissance.


Comment procédez-vous au choix des textes à éditer dans la collection Folio junior Textes classiques ?

    Un « classique », au sens usuel du terme, est une œuvre étudiée en classe.De ce fait,le choix des textes à paraître dans la collection s'appuie sur la sélection proposée par le ministère de l''Éducation nationale dans ses nouveaux programmes pour le collègue.



Que vous apporte votre expérience d'enseignant dans la direction de cette collection ?

    Normalien supérieur et agrégé de lettres modernes, j'ai enseigné plus de vingt ans en collège. Cette expérience m'a permis de mesurer combien les jeunes lecteurs ont changé. En 6e et en 5e, la curiosité à l'égard des textes proposés par l'enseignant reste forte, contrairement à une idée reçue. En revanche, les compétences de lecture ne sont plus les mêmes : du fait de leurs difficultés, les classiques apparaissent désormais comme des œuvres obscures, cadenassées, dans lesquelles la langue fait trop souvent écran au sens. Tous les enseignants le savent : sans plaisir, il n'y a pas d'envie d'apprendre ni de comprendre. Si ces œuvres sont restées dans notre patrimoine, ce n'est pas en raison de leur obscurité mais, bien au contraire, parce qu'elles ont marqué l'imaginaire d'innombrables générations.
Les redonner à lire en Folio junior, dans une édition illustrée où rien n'arrête l'envie de tourner les pages, c'est répondre aux besoins de nombreux enseignants, dans leur souci quotidien de transmettre au plus grand nombre les textes fondamentaux de notre culture.


Quelle est la spécificité des traductions proposées dans votre collection ?
   
    Les nouvelles traductions de Folio junior Textes classiques proposent une approche plus moderne des œuvres : respectueuses de leur esprit, elles s'efforcent en même temps de les rendre plus accessibles. Par des choix de vocabulaire par exemple, ou en ayant recours à des coupes pour dynamiser le récit lorsque c'est nécessaire. Il faut que l'on puisse lire aujourd'hui les aventures d'Ulysse et de Sindbâd comme de palpitants romans d'aventures, sans que la langue entrave la fluidité de la lecture. L'exemple de Gilgamesh est en ce sens emblématique. Cette
épopée, la plus ancienne de l'humanité, existe sur des tablettes d'argile altérées et incomplètes et ne peut être donnée dans sa version originale. Il faut nécessairement couper, adapter, tout en préservant l'épaisseur mythologique du récit. C'est ce qu'a fait magnifiquement Pierre-Marie Beaude, spécialiste des langues anciennes et auteur reconnu: conjuguer l'érudition, gage de fidélité à l'oeuvre, et l'art du romancier pour offrir au lecteur contemporain une vraie entrée dans ce joyau du patrimoine.


Quels sont les premiers titres à paraître dans la collection ? 

    Nous publions pour la rentrée de septembre 2009 six titres correspondant aux programmes de la classe de 6e. L'année 2010 sera consacrée tout particulièrement au programme de la classe de 5e.
À terme, la collection couvrira l'intégralité des oeuvres prescrites pour les premières années du collège.



Si vous deviez conseiller un de vos livres aux lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

    Je suggèrerai Une famille aux petits oignons, sorti aux éditions Gallimard jeunesse en février dernier. C'est un roman en grande partie autobiographique racontant mon enfance dans une famille de six garçons tous appelés Jean-Quelque-chose. C'est, je l'espère du moins, drôle et tendre, et susceptible de plaire aux petits comme aux plus grands.
 

Quels sont vos projets pour l'année à venir ?

    Je travaille actuellement sur un roman d'aventures  pour la jeunesse. Je ne peux en dire davantage, sinon qu'il y sera question d'amitié, de rêve et du pouvoir des livres.


Merci beaucoup Jean-Philippe Arrou-Vignod, nous vous laissons le mot de la fin.

    Il sera pour saluer la mémoire de Thierry Jonquet, disparu cet été.     

La collection "Textes Classiques" sur Plume Libre :