Plume Libre

Smith Wilbur

 




Le Dieu Fleuve

 

 

 

              Je dois avouer que je me suis demandé de nombreuses fois pourquoi tant de gens étaient attirés par la civilisation égyptienne antique. Je me suis dit que ce pouvait être leur Panthéon divin foisonnant. Mais les panthéons grecs et romains le sont tout autant. Ne parlons pas des Mayas ou Aztèques qui voyaient des divinités dans chacun des éléments de notre monde. La question restait donc posée. Aujourd'hui, j'ai la réponse. Je pense avoir compris cet engouement des vrais amateurs de la civilisation égyptienne.

              Ce roman de Wilbur Smith m'a donné des éléments de réponse. Leur architecture si moderne en leur temps n'est pas la seule cause. Leur mode de vie même est moderne. C'est ce que Le Dieu Fleuve a réussi à me faire comprendre. A travers les écrits de l'esclave Taia, on suit la vie de l'Egypte à la veille de son exode pour fuir l'envahisseur Hyksos. Séparée en deux royaumes distincts, ce grand pays connaît ici une de ses périodes noires. Pharaon est plus tout jeune et très crédule quant à la loyauté de ses collaborateurs. L'Egypte chutera pour permettre à un nouveau pharaon de la recréer.

 

               On suit cette histoire par les écrits de Taia comme je l'ai déjà dit. Du coup, nous avons là une version subjective qui embellit les bons moments et dédramatise les plus graves. Par exemple, l'exode forcé du peuple égyptien est vu par le narrateur comme une façon de visiter d'autres contrées. Toutefois, la défaite et leur malheur ne sont pas pour autant décrits comme de simples anecdotes. De plus, nous avons le droit à un conteur très vaniteux et peu modeste. Ce qui amène des passages pleins d'humour qui nécessitent un certain recul sur l'Histoire.

              Sincèrement, que vous soyez amateur ou pas de la civilisation égyptienne, que vous aimiez ou pas les récits historiques, je vous conseille ce roman tant le panel des genres de littérature couvert est grand. Jetez vous dans sa lecture sans attendre. Personnellement, ce roman me confirme ma première impression: Wilbur Smith est un conteur de talent. Il vous fait vivre les aventures qu'il écrit comme si vous y étiez.

Le dieu fleuve - Parution octobre 2005. Editions Pocket

 Du même auteur Biographie, chronique, interview