Slocombe Romain

La Gestapo Sadorski - Romain Slocombe



La Gestapo Sadorski

 

 

 




La Gestapo Sadorski - Romain SlocombeRésumé éditeur :

Paris, octobre 1943. Un important dignitaire nazi, le colonel SS Julius Ritter, a été assassiné en sortant de chez lui, près du Trocadéro. La Gestapo est sur les dents. Elle convoque l’inspecteur principal adjoint Sadorski pour lui confier la direction d’une petite unité de policiers français gestapistes chargée de traquer les « terroristes » juifs FTP-MOI. Sadorski caresse l’espoir de gagner de l’avancement en effectuant un brillant coup de filet. Joignant l’utile à l’agréable, il cache dans son appartement la jeune Juive Julie Odwak, qu’il a mise enceinte. La situation est des plus scabreuses : sa femme Yvette, qui ignore la véritable identité du père, doit simuler pour elle-même une grossesse afin d’éviter la curiosité des voisins lorsque l’enfant naîtra… Les choses ne se passeront pas exactement comme Sadorski l’avait prévu. Ce sera bien pire.
 

Que dire de plus de l’inspecteur Léon Sadorski que nous n’aurions pas encore dit dans les trois premiers volumes de ses aventures… Il est toujours aussi détestable et pourtant on se délecte toujours autant de ses pérégrinations… C’est un sentiment très controversé qui nous traverse. Dans ce nouvel opus, pas de surprise le concernant, il est égal à lui même (malheureusement) que ce soit côté vie privée ou professionnelle.

Romain Slocombe décrit avec moult détails les méthodes de la Gestapo, on a beau les connaître, les avoir déjà lues, on ne peut qu’être révoltés. Comme à son habitude, le récit est toujours aussi bien documenté tout en étant intéressant à suivre au niveau historique car il retranscrit parfaitement ce Paris de 1943.

La Gestapo Sadorski est le premier volet de la nouvelle trilogie mettant en scène Sadorski qui s’intitule la trilogie de la Guerre civile. Le prochain volet est prévu pour août 2021 et quand on connait le titre (L’inspecteur Sadorski libère Paris), on se doute que ce « cher » Léon va encore faire des siennes pour essayer de se tirer de tout ce qu’il a fait pendant l’occupation…

En attendant, ce nouveau volet nous offre une fin où Sadorski est, encore une fois, dans un sale pétrin, mais comment s’en étonner avec toutes ses manigances et ses manipulations ? Affaire à suivre donc…
La Gestapo Sadorski - Parution octobre 2020 - Éditions Robert Laffont - Collection La bête noire

 

 

 

Go to top